Des rayons de roue ...

Pas si dur que ça !

Accueil | Kits | Dioramas | Trucs

 

Voici une technique destinée à représenter les rayons de roues (ici de moto) de toutes sortes, et de pratiquement toutes les échelles.

La méthode est simple, facile à mettre en oeuvre, ne coûte quasiment rien, sauf, évidemment, un peu de d'huile de coude.

Librement inspirée d'un article paru dans la revue Vitrine Du Maquettisme de Michel Manceau, elle nous est ici présentée par Christophe Marie, dans le cadre de la réalisation d'une moto Gnome & Rhône au 1/35 basée sur le kit Heller.

Pour ce faire, nous allons utiliser des joints de fibre rouge, de robinetterie. Le principe ? Evider la roue à détailler, remplacer le "vide" par deux joints entre lesquels auront été collés des fils de pêche.

Meuuuuuh non c'est pô compliqué...

;-)

La roue "coupable". On lui enlève les rayons dont le diamètre donne à l'échelle du fer à béton, et non pas des rayons de roues... On utilise un scalpel, un cutter, bref rien de bien  compliqué. Puis à l'aide d'une mini perceuse, on élimine l'intérieur. Ici une meule assez grande est utilisée, pour dégrossir le travail. Puis une meule plus fine est utilisée pour terminer. Il faut agir en tournant régulièrement dans la roue, sans s'attarder, afin que le cercle soit le plus régulier possible. Il ne doit rester que la bande de roulement.
Dans une planche d'aggloméré, un cercle est tracé. Il fait environ 10 cm de diamètre. Au centre, un clou représentant l'axe de la roue, qui est fixée. Sur le grand cercle, 16 clous sont disposés de façon régulière. A vos souvenirs de géométrie... ;-) Les clous vont servir à enrouler le fil de pêche de façon à ce que celui ci compose les rayons; un seul fil, pour tous les rayons.
Le premier des deux joints est placé, le fil sera mis par dessus.
Tiré de l'article de VDM, voici comment enrouler le fil. Son diamètre est à choisir en fonction du diamètre que l'on veut représenter.
Autre schéma explicatif. Voici la subtilité (très important !): après avoir enroulé le fil autour des clous "impairs", on glisse le moyeu (du tube evergreen) avant de continuer avec les clous "pairs". On crée ainsi deux nappes de rayons, que l'on maintient au centre par une goutte de cyano. Puis on colle le deuxième joint par dessus, de préférence à la colle bi composants. Voici le résultat; à noter le moyeu de forme spéciale, que Christophe a adapté en fonction de la roue arrière de la G&R.
De même, la taille des joints de fibre est à déterminer en fonction de votre roue; cette taille doit être [diamètre intérieur de roue]mm x [diamètre de roue évidée] mm.
Des ajustements sont facilement faisables, la fibre se ponçant sans difficulté.
Ici, la roue avant. Les rayons sont d'une grande finesse ! Il s'agit maintenant d'adapter ce "truc" à la bande de roulement découpé auparavant. Aucune comparaison...
Avec juste un peu de temps, on arrive à un réalisme assez saisissant. La roue avant est fixée à la fourche. Il n'y a rien de bien compliqué. No comment. La roue arrière sur la cadre. Superbe ! Et bravo Christophe ;-)